La Polynésie

Une Terre de légendes

La Polynésie – une Terre de légendes 2017-02-03T10:05:49+00:00

Project Description

Un regard vers l'avenir sans oublier son passé

Un regard vers l’avenir sans oublier son passé

La nature est certainement une des richesses de ces îles magnifiques dont l’étendue est comparable à celle de l’Europe. Néanmoins, les vestiges laissés par les ancêtres des habitants de ces îles sont à eux seuls un attrait pour tous ceux qui voudraient en connaître d’avantage sur la civilisation du peuple autochtone que nous appelons en tahitien les « Ma’ohi » (ou Polynésiens). Ce peuple avait su harmoniser son mode de vie à son environnement naturel.

Aujourd’hui, des autels et temples familiaux ou collectifs, appelés « Marae » sont retrouvés dans la végétation dense de nos îles. Ces sites étaient des lieux sacrés utilisés non seulement pour l’adoration de nos dieux ancestraux,  tels  Ta’aroa, Tane, Tiki, Tu, ou Ro’o, les dieux créateurs, ou encore Hiro, le dieu des voleurs, ou Hina la déesse  de la lune pour lesquels beaucoup de légendes ont été dédiées ; mais aussi pour d’autres évènements importants tels que le couronnement d’un roi, la tenue d’un conseil de guerre, ou encore un mariage, pour n’en citer que quelques uns.

Le Marae Arahurahu à Paea

Le Marae Arahurahu à Paea

Le Marae le plus visité de nos jours se situe au fond d’une vallée dans le district de Paea, sur la côte ouest de Tahiti, et porte le nom de « Arahurahu ». Ce dernier évoque toute l’histoire polynésienne pré-européenne. Vraisemblablement, le nom de ce Marae trouverait son origine dans l’histoire d’un guerrier mort lors d’un combat qui aurait été incinéré à l’emplacement du lieu dit. Et le chef suprême de la vallée Tumataira y aurait déposé ses cendres appelées « arahu » en Tahitien.

Ce site historique a connu des travaux de rénovation à partir de 1953 et a été inauguré un peu moins d’un an plus tard. A cette occasion, une première reconstitution historique a été proposée sur le thème de l’investiture d’un grand chef. Et depuis, ce rituel est repris chaque année lors du Heiva I Tahiti en juillet.

Nous vous proposons de le visiter lors de l’un de nos tours de l’île en demi-journée.